Harnachement

L’armée et le cheval ont toujours été ensemble. Dans ce contexte, la cavalerie vient inévitablement à l’esprit, mais ce n’est qu’un côté. Le cheval servait également de moyen de transport principal pour le transport des marchandises et le transport des armes à feu de l’artillerie. Ce n’était pas différent dans l’armée suisse. Bien que des tentatives timides aient été faites dans le sens de la motorisation dès la Première Guerre mondiale, la transition du cheval à la moto à plus grande échelle n’a commencé qu’après la Seconde Guerre mondiale.

En raison de l’utilisation polyvalente des chevaux et des mulets dans l’armée, la collection de matériel de confusion est par conséquent très étendue. Les différentes selles d’équitation, les selles et les harnais, ainsi que divers accessoires illustrent le large éventail d’utilisations de ces animaux dans l’armée.